2020-04-12

ARTIST IN QUARANTINE

desk of a comic artist

You may think that the life of a comic artist doesn't have to change much with quarantine. But, we don't always sit at our desk and luckily! We have to find inspiration! In normal times, Olivier and I take at least 2 days a week to go to town, borrow books and films from the public library, have a tea with other artists, make sketches outdoors, etc. We also go out every day to walk, in the forest or by the sea. But it is true that we are lucky during this period to be able to continue working at home because we have several projects in progress (which is not the case of all illustrators!).
***
Vous vous dites peut-être que la vie d'un dessinateur de BD ne doit pas beaucoup changer avec le confinement. Détrompez-vous, nous ne restons pas toujours assis à notre bureau et heureusement ! Il faut bien trouver l'inspiration ! En temps normal, Olivier et moi prenons au moins 2 journées dans la semaine pour aller en ville, emprunter des livres et des films à la médiathèque, prendre un thé avec d'autres dessinateurs, faire des croquis en extérieur etc... Nous sortons tous les jours pour marcher aussi, en forêt ou en bord de mer. Mais c'est vrai que nous avons la chance en cette période de pouvoir continuer à travailler chez nous car nous avons plusieurs projets en cours (ce qui n'est pas le cas de tous les dessinateurs !).

Illustration pencils

So yes, we draw as much as possible because it is quite difficult to concentrate with all the surrounding stress and parasitic information which encroaches on our imagination and which eats part of our productive energy. However, when you get to get down to business, you have to admit that it's life-saving! We return to the pure reality of the palpable present and stop thinking about things about which we really know nothing. We feel closer to life again than to death, we project ourselves again into the future at least for a few days when we see an illustration, a few comic strips, a story take shape ... Be productive and creative, it's good for morale!
***
Donc oui, nous dessinons, autant que possible car il est assez difficile de se concentrer avec tout le stress environnant et les informations parasites qui empiètent sur notre imagination et qui mangent une partie de notre énergie productive. Pourtant, quand on arrive à se mettre sérieusement au travail, il faut avouer que c'est salvateur ! On revient à la réalité pure du présent palpable et on arrête de cogiter sur des choses dont on ne sait véritablement rien. On se sent de nouveau plus proche de la vie que de la mort, on se projette à nouveau dans l'avenir au moins sur quelques jours en voyant prendre forme une illustration, quelques planches de bande dessinée, une histoire... Etre productif et créatif, c'est bon pour le moral !

Watercolor yokai illustration

 Our graphic novel project with Alberto M.C, Le Songe du Corbeau, is also progressing. It is a real achievement for us to discover his watercolor pages as we go along. Even if we can't see each other every week to work together, we communicate online and it stimulates us to keep in touch and to move forward, more slowly, of course, but to move forward all the same.
***
Notre projet BD avec Alberto M.C, Le Songe du Corbeau, avance également. C'est pour nous un vrai régal de découvrir ses planches à l'aquarelle au fur et à mesure. Même si on ne peut plus se voir chaque semaine pour travailler ensemble, nous communiquons par internet et ça nous stimule de garder le contact ainsi à distance et d'avancer, plus doucement, certes, mais d'avancer tout de même.

Watercolor comic page

 Creation, for me, also involves cooking. As a teenager, I even had a phase of hesitation between learning drawing or cooking. Fortunately, even if I was far from suspecting the difficulties of the two jobs, I am reassured to have chosen art, that suits me much more. However, I spend a good part of my time testing, inventing, imagining recipes and I love it! When I no longer want to work, I hang out in the kitchen. Also in quarantine, we cook and we try to vary each day, to make healthy and original. Nothing better to keep health and morale: bread, pizza, gnocchi, oat milk and cookies, sweet potato cake etc ... these are now classics in my recipe book. But these days, I also discovered the Poffertjes (small Dutch pancakes) from the ChefNini blog for a sweet breakfast and the Oatcakes, Scottish pancakes with oatmeal (thanks to Jerome Jouanno for the recipe).
***
La création, pour moi, ça passe aussi par la cuisine. A l'adolescence, j'ai même eu une phase d'hésitation entre dessin et cuisine. Heureusement, même si j'étais loin de me douter des difficultés des deux métiers, je suis rassurée d'avoir choisi le dessin, ça me correspond beaucoup plus. Pour autant, je passe une bonne partie de mon temps à tester, inventer, imaginer des recettes et j'adore ça ! Quand je n'ai plus envie de travailler, je traîne dans la cuisine. En confinement aussi, on cuisine et on essaie de varier chaque jour, de faire sain et original. Rien de mieux pour garder la santé et le moral : pain, pizza, gnocchis, lait et biscuits d'avoine, gâteau à la patate douce etc... ce sont maintenant des classiques de mon carnet de recette. Mais ces jours-ci, j'ai aussi découvert les Poffertjes (petites crêpes néerlandaises), du blog ChefNini pour un petit déjeuner tout en douceur et les Oatcakes, galettes écossaises aux flocons d'avoine (merci à Jerome Jouanno pour la recette).

Dutch pancakes

oat milk

Scottish pancakes

 All these delicacies are accompanied by a small panoply of teas, Chaï, infusions and Roiboos which are mostly Christmas gifts from Olivier's brother. Like many designers, I am addicted to hot water, it relaxes me. I have fun just warming my hands on the cup. I read the superb Tokyo Ohanami from Issekinicho editions, I sip my tea, I hang out watching the birds that come to land on the balcony listening to music or the latest podcast from La Planète Bleue ... I'm enjoying spring.
***
Toutes ces gourmandises sont accompagnées d'une petite panoplie de thés, Chaï, infusions et Roiboos qui sont pour la plupart des cadeaux de Noël du frère d'Olivier. Comme beaucoup de créateurs, je suis accro à l'eau chaude, ça me détend. J'éprouve du plaisir rien qu'à me réchauffer les mains sur la tasse. Je bouquine le superbe Tokyo Ohanami des éditions Issekinicho, je sirote mon thé, je flâne en regardant les oiseaux qui viennent se poser sur le balcon en écoutant de la musique ou le dernier podcast de La Planète Bleue... Je profite du printemps.

book and tea

 In terms of culture, because we have a daily need for films and reading, you will be surprised to learn that we are enrolled in 7 media libraries at the same time! (St-Jean-de-Luz, Bidart, Biarritz, Anglet, Bayonne, Cestas and Bordeaux). This usually allows us to consume culture for free, without storing with us. Fortunately, we filled up before quarantine and therefore we have enough to hold for a while in books and films. For my part, I read the last volume of the French novel La Passe-Miroir by Christelle Dabos. I would never be too grateful to my friend Laurie Placin for having encouraged me to read this adventure which is one of the most beautiful I have ever read! While I devoured the first 3 volumes in less than a few days each, I only read a few pages each evening of this last volume, for fear of finishing too quickly!
***
Côté culture, car nous avons un besoin quotidien de films et de lecture, vous serez surpris d'apprendre que nous sommes inscrits à 7 médiathèque en même temps ! (St-Jean-de-Luz, Bidart, Biarritz, Anglet, Bayonne, Cestas et Bordeaux). Cela nous permet habituellement de consommer de la culture gratuitement, sans stocker chez nous. Heureusement, nous avons fait le plein avant le confinement et donc nous avons de quoi tenir un moment en livres et en films. De mon côté, je lis le dernier tome du roman français La Passe-Miroir de Christelle Dabos. Je ne serais jamais assez reconnaissante à mon amie Laurie Placin de m'avoir incité à lire cette aventure qui est l'une des plus belles que j'aie jamais lue ! Alors que j'ai dévoré les 3 premiers tomes en moins de quelques jours chacun, je ne lis que quelques pages chaque soir de ce dernier tome, de peur de terminer trop vite !

book

 We also have some comics in reserve which are not the least! The incredible Water Snake by Tony Sandoval that Alberto M.C. lent us, with his fascinating female characters and his magnificent ashy and organic decorations. And a very beautiful discovery, The Son of the Ursari, superbly drawn by Cyrille Pomès.
***
Nous avons aussi en réserve quelques bandes dessinées qui ne sont pas des moindres ! L'incroyable Serpent d'eau de Tony Sandoval que nous a prêté Alberto M.C., avec ses personnages féminins fascinants et ses magnifiques décors cendrés et organiques. Et une trèèèès belle découverte, Le Fils de l'Ursari, superbement dessinée par Cyrille Pomès.

Comic book

illustration by Tony Sandoval

Comic book cover

 You should also know that most media libraries offer films online and have increased their loan quotas during quarantine (between 4 and 8 films depending on the media libraries, if you add up the total number of media libraries that we are registered with, that already makes a good package!). No, we don't have Netflix and yet we have plenty to do also in TV series because we have borrowed a few including Zone Blanche, a nifty French series between Twin Peaks and X-Files, with superb backgrounds and endearing characters.
***
Il faut savoir également que la plupart des médiathèques proposent des films en ligne et ont augmenté leur quotas de prêt pendant le confinement (entre 4 et 8 films selon les médiathèques, si vous faites le total des médiathèque auxquelles nous sommes inscrits, ça fait déjà un bon paquet ! ). Hé non, nous n'avons pas Netflix et pourtant, nous avons de quoi faire également en séries TV car nous en avons emprunté quelques unes dont Zone Blanche, une chouette série française entre Twin Peaks et X-Files, avec de superbes décors et des personnages attachants.

Screenshots from Zone Blanche

It seems that we still have for a long time to be confined so much to continue to live and especially, whatever the others say and even if it is taboo, preserve your right to be happy if you can.
***
Voilà, il semblerait qu'on en ait encore pour longtemps à être confinés alors autant continuer à vivre et surtout, quoi qu'en disent les autres et même si c'est tabou, préservez votre droit d'être heureux si vous le pouvez.

Japanese picture book

6 comments:

  1. Merci de partager votre quarantaine ! Nous c'est un peu pareil, on cuisine plus (j'ai refais un de mes classiques: une brioche a la pate de haricot rouge) et je vais certainement tenter ces poffertje, les photos donnent tellement envie! Bon courage à vous deux, restez inspirés!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour ton gentil message Isabelle ! Cela me fait penser que comme j'ai internet à la maison ce mois-ci, j'ai tout mon temps pour aller enfin flâner sur ton magnifique blog ! Ça fait plaisir de savoir que vous allez bien (dit comme ça, ta brioche a l'air d'une tuerie ! Malheureusement mon four ne chauffe plus que par en bas et je peux abandonner l'idée d'y faire cuire des brioche T_T sinon je t'aurais piqué la recette !). Vous nous manquez, on espère vous revoir dans pas trop longtemps !

      Delete
  2. Tu as tellement raison, préservons notre droit d'être heureux !! De mon côté, je n'ai jamais passé autant de temps à écrire... Et c'est notamment grâce à toi et à notre petit défi quotidien !!!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour ton message Laurie ! Nos échanges littéraires et artistique en ces temps mornes m'aident plus que tout à garder le moral et à profiter de cette situation exceptionnelle pour tester de nouvelles choses en dessin !

      Delete
  3. Coucou à tous les deux ! Je profite de ce message pour dire à quel point je trouve votre nouveau blog superbe :3 On ressent un peu comme vous de petits moments de blues à regarder la vie privée des animaux. Hier, nous avons même eu la chance de rencontrer cinq chats lors de notre "ballade autorisée". On prend plaisir aux petits riens <3
    Je retiens le conseil pour les vidéothèques. Comment cela se passe avec les livres ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Salut Florian ! Nous, on a 3 chats qui se disputent le terrain du jardin de la résidence, des pigeons qui s'affairent du matin au soir à récupérer des brindilles pour faire leur nid sur le toit, un rapace qui vole au-dessus de nous en cercle chaque jour (pas vraiment rassurant) et une famille de ragondins qui squatte le plan d'eau du terrain de golf d'à coté, c'est la folie ! 😊 Merci pour tes gentils mots sur notre blog, je prends beaucoup de plaisir à le faire. Vos blogs à Isabelle et toi sont super classes, je suis contente de trouver enfin le temps de les explorer ! Alors pour les médiathèque, le principe c'est qu'une fois inscrit, bien sur tu peux aller emprunter un certain notre de Films, livres, CD etc ... Mais tu as également accès a différentes plateformes en ligne qui t'offre un quotas supplémentaire. Il y a des films (plein de nouveauté en général, ils sont très à jour et pas mal de trucs indé aussi, ils ont de bonnes sélections), on avait jamais regardé pour les livre mais du coup on a jeté un œil et c'est très bien fait : tu peux choisir une couleur de fond et une police adaptés à ta vue, le défilement des pages est fluide et certaines médiathèques offrent un accès libre donc illimité à leurs livres. Il y a de tout, de la fantaisie, romans, presse etc. Pour les gens qui n'étaient pas inscrits avant le confinement, certaines médiathèques proposent exceptionnellement l'inscription en ligne pour les habitants de leur ville, il faut se renseigner. En tous cas, nous on est fans 😊

      Delete

Merci pour vos commentaires !