SKETCHING WITH FRIENDS IN BASQUE COUNTRY


The other day, Elsa and Tôma came to visit us in Bidart. They also draw both so we took the opportunity to do outdoor sketching: the best way to go sightseeing!
***
L’autre jour, Elsa et Tôma sont venus nous rendre visite à Bidart. Ils sont tous les deux dessinateurs alors nous avons profité pour faire ensemble du croquis en extérieur : la meilleure façon de faire du tourisme !


The first day we walked by the sea to Biarritz. We settled on the old port to unpack our drawing equipment. It is a typical district where piled up pretty fishermen's houses with white walls and colorful shutters.
***
Le premier jour, nous avons marché en bord de mer jusqu’à Biarritz. Nous nous sommes installés sur le vieux port pour déballer notre matériel à dessin. C’est un quartier typique où s’entassent de jolies maisonnettes de pêcheur aux murs blancs et aux volets colorés.


Olivier draws with a black UniPin 0.3 pen for the lines and his 2 Pintel brushes: one filled with Indian Orange ink (J.Herbin), the other with black, to place the shadows. I also use a UniPin 0.3 for the lines and I put my shadows with a reservoir brush filled with a mixture of Blue Serenity Waterman ink (which I love the depth) diluted in a little water.
***
Olivier dessine avec un stylo noir UniPin 0.3 pour les lignes et ses 2 stylos pinceaux Pintel : l’un rempli d’encre Orange Indien (J.Herbin), l’autre de noir, pour placer les ombres. J’utilise également un UniPin 0.3 pour les lignes et je pose mes ombres avec un pinceau à réservoir rempli d’un mélange d’encre Bleu Sérénité Waterman (dont j’adore la profondeur) diluée dans un peu d’eau.


One of the fishermen comes to see my drawing and seems very disappointed not to be on the picture while sitting right in front of my nose all this time!
***
L’un des pêcheurs vient voir mon dessin et semble très déçu de ne pas être sur l’image alors qu’il était assis juste devant mon nez pendant tout ce temps !



Elsa uses a nice range of pastels that makes you want to try so much that the colors are beautiful!
***
Elsa utilise une jolie panoplie de pastels qui donne envie de s’essayer tellement les couleurs sont belles ! 





It's already time to have a snack! We take individual Basque cakes at Pariès (one of the great bakers of the Basque Country). There are as many Basque cakes as pastries in the region. The cake is composed of 3 layers: biscuit, cream, biscuit. Olivier and I love it when the cream has a consistency close to the custard and it melts in the biscuit. We also like it when it is not too sweet and not too fat. Each pastry has its specialty. At Pariès, "hazelnut" is a safe bet that we particularly like.
***
C’est déjà l’heure du goûter ! Nous prenons des petits gâteaux basques individuels chez Pariès (un des grands pâtissiers du Pays Basque ). Il existe autant de gâteaux basques que de pâtisseries dans la région. Le gâteau est composé de 3 couches : biscuit, crème, biscuit. Olivier et moi, nous l’aimons quand la crème a une consistance proche du flan et qu’elle se fond au biscuit. On aime aussi quand il n’est pas trop sucré et pas trop gras. Chaque pâtisserie a sa spécialité. Chez Pariès, « noisette » est une valeur sûre que nous aimons particulièrement.


Satiated, we enter our favorite bookshop "Bookstore". Old Chanel boutique, the interior decoration has kept all its fantasy. The BD section offers a selection of taste centered on graphic novels.
***
Rassasiés, nous entrons dans notre librairie préférée «Bookstore ». Ancienne boutique Chanel, la décoration intérieure a gardé toute sa fantaisie. Le rayon BD propose une sélection de goût centrée sur les romans graphiques.



Then we enter the stationery "La maison des Arts". This little shop offers articles so pretty that it is difficult not to buy anything ... I let myself be tempted by this Japanese notebook MIDORI who cost me an arm but I love it! I can not wait to draw my first lines on it.
***
Ensuite, on entre dans la papeterie « La maison des Arts ». Cette petite boutique propose des articles tellement jolis qu’il est difficile de ne pas craquer... Je me suis laissée tentée par ce cahier japonais MIDORI qui m’a coûté un bras mais dont je suis folle ! J’ai déjà hâte d’y tracer mes premières lignes.





In the evening, we discuss until late our projects and the job of comic artist. Elsa and Toma are still students and ask themselves a lot of questions about their desires and their future in the world of drawing. It's very interesting to know the influences and the worldview of the comics of the youngest ones.
***
Le soir, on discute jusque tard de nos projets et du métier de dessinateur. Elsa et Toma sont encore étudiants et se posent beaucoup de questions sur leurs envies et leur avenir dans le milieu du dessin. C’est très intéressant de connaître les influences et la vision du monde de la BD des plus jeunes que nous. 


The next day, the weather is splendid so we leave for St-Jean-de-Luz. We buy a picnic and we settle on the seashore: quiche chorizo-pepper and sheep cheese with Eslpelette chilli. We start our second sketch in the city center. Olivier and I draw the small central square while Elsa and Toma turn to the port.
***
Le lendemain, il fait un temps splendide alors nous partons pour St-Jean-de-Luz. On achète un pique-nique et on s’installe en bord de mer : quiches chorizo-poivron et fromage de brebis au piment d’Eslpelette. On attaque notre deuxième croquis dans le centre ville. Olivier et moi dessinons la petite place centrale tandis qu’Elsa et Toma se tournent vers le port.












Then we take the bus to Bayonne. There, we meet our Spanish friend Alberto M.C and we settle on the terrace of a cafe in the halls to discuss and draw. I buy a big cake at "Lionel Raux" which unquestionably produce the best Basque cherry cake we know. Because it's not cherry jam, but a cream with whole cherries.
***
Puis nous reprenons le bus direction Bayonne. Là, on retrouve notre ami espagnol Alberto M.C et on s’installe à la terrasse d’un café des halles pour discuter et dessiner. J’achète un grand gâteau chez « Lionel Raux » qui produisent sans conteste le meilleur gâteau basque à la cerise que nous connaissons. Car il ne s’agit pas de confiture, mais d’une crème avec des cerises entières. 










Time passes and our friends have to go home. We will be consoled for their departure with the Bayonne chocolates stuffed with crêpes dentelles they offered us. A pure treat!
***
L’heure tourne et nos amis doivent rentrer chez eux. On se consolera de leur départ avec les chocolats de Bayonne aux crêpes dentelles qu’ils nous ont offert. Un pur régal !



A bonus page from my diary

You Might Also Like

6 comments

  1. C'est trop super et les photos sont super belles, et les dessins ! Et touuuuuuut !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Florian ! Je m'amuse bien avec les photos et ça nous fait un chouette souvenir comme ça :)

      Supprimer
  2. Il y a une photo qui me rappel des souvenirs. Je suis allée plusieurs fois sur Bayonne il y a maintenant presque 10 ans (que le temps passe vite !) en passant parfois une partie de la journée à Biarritz. C'est tellement beau ! Je pouvais rester des heures vers le rocher de la Vierge à regarder les vagues s'écraser contre les rochers.

    Êtes-vous déjà allé à Saint Sebastien ? Par le train, une fois arrivé en Espagne il y a un tout petit train (de souvenir il porte un nom comme "Topo" ou quelque chose du genre, au niveau de la baie de la concha c'est très joli quand on est sur les hauteurs du côté du mont Urgul (ou nom dans ce genre là) et quand on redescend il y a un petit port.

    En tout cas, comme cela à été dit, les photos sont très belles et lumineuse, ce qui fait ressortir les couleurs dans les rues basques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message Lussyole !

      Oui, le Pays Basque et sa côte rocheuse déchiquetée offre des paysages splendides parfaits pour la méditation. Bayonne est une super ville très jolie et pleine de vie. On y va très souvent, les restaux sont pas chers et c'est agréable de s'y promener. Biarritz, c'est complètement différent mais on aime aussi. L'architecture évoque de vieux décors de films tombés en désuétude.

      Oui, on va de temps en temps à Saint Sébastien, pour le simple plaisir de passer la frontière. C'est une chance d'habiter à côté d'un autre pays et de pouvoir s'y rendre en moins d'une heure ! Le Topo existe toujours et on le prend pour arriver jusqu'au coeur de la ville. Saint Sébastien est aussi une ville un peu étrange avec un drôle de mélange architectural mais ça a beaucoup de charme. J'ai prévu un petit article sur une de nos sorties là-bas.

      Pour les photos, j'avoue que je m'amuse bien avec notre appareil digital Samsung. Ce n'est pas comparable avec le Rolleicord (l'argentique avec lequel j'ai fais les photos d'Onibi) mais c'est rigolo quand même et idéal pour tenir ce petit journal numérique.

      Supprimer
  3. Super article ! Nous avons bien ri en le lisant et se remémorant ce doux souvenir. Et bien je crois que maintenant l'internet se souviendra de notre gourmandise sans limite ... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tôma et Elsa ! Je me suis bien amusée en écrivant l'article, mais j'ai dû me freiner un peu sur les descriptions des gâteaux Basques ! Revenez nous voir quand vous voulez !

      Supprimer