YÔKAI GATHERING

illustration and watercolor tools

In this period, it is not easy to keep the motivation to draw. Comics are far from being a necessity for people while the virus and the deprivation of liberty are hitting the world. My motivation, at the moment, is the pleasure I experience in seeing the drawings that other artists share on the internet and which pushes me to stay in this dynamic of creative exchanges. The schedule for comic book releases is completely turned upside down, all comic book festivals, exhibitions and book signings are canceled ... But we have the present moment, the chance to be able to further disseminate our work on the internet and therefore continue to share and express ourselves .
***
En cette période, ce n'est pas facile de garder la motivation pour dessiner. La bande dessinée est loin d’être une nécessité pour les gens alors que le virus et la privation de liberté frappent le monde. Ma motivation, à l'heure actuelle, c'est le plaisir que j'éprouve à voir les dessins que partagent les autres artistes sur internet et qui me poussent à rester dans cette dynamique d'échanges créatifs. Le planning des sorties BD est complètement chamboulé, tous les salons BD, expos et dédicaces sont annulés... Mais il nous reste l'instant présent, la chance de pouvoir encore diffuser notre travail sur internet et donc de continuer à partager et à nous exprimer.

drawing tools

I propose today to follow the step-by-step of the creation of this illustration that I named: the assembly of yôkai. Yôkai are often considered to be untrustworthy creatures who spend their time bothering men, but in my eyes, they are loyal companions who have always been present in times of crisis and who are not afraid to mix with our dangerous world when they could remain safe in their own world.
***
Je vous propose aujourd'hui de suivre le pas-à-pas de la réalisation de cette illustration que j'ai nommée : l'assemblée des yôkai. Les yôkai sont considérés comme des bestioles taquines qui passent leur temps à embêter les hommes, mais à mes yeux, ils sont de fidèles compagnons qui ont toujours été présents dans les périodes de crise et qui n'ont pas peur de se frotter à notre monde dangereux et inquiétant alors qu'ils pourraient rester bien tranquilles dans leur monde à eux.



One day, I saw in Tokyo a large print representing a horde of yôkai attacking villainous noblemen. The yôkai are therefore also defenders of the people and mingle with the stories of men. These days, you probably saw many depictions of "Amabie" on the internet. A kind of bizarre mermaid with a beak. Many artists have represented it since the beginning of the pandemic because it is said that if a disease spreads, showing a picture of it to those who fall ill can cure them. Isn't that a nice idea? Can art cure certain ills and make itself useful in the event of a health crisis? I hope so !
***
Un jour, j'ai vu à Tokyo une grande estampe représentant une horde de yôkai s'attaquant aux nobles de l'époque. Les yôkai sont donc aussi défenseurs du peuple et se mêlent des histoires des hommes. Ces jours-ci, vous aurez sans doute vu passer "Amabié" sur internet. Une sorte de sirène bizarre avec un bec. De nombreux artistes l'ont représentée depuis le début de la pandémie car on dit que si une maladie se propage, montrer une image d'elle à ceux qui tombent malades peut les guérir. C'est une belle idée non ? L'art pourrait-il guérir certains maux et se rendre utile dans un cas de crise sanitaire ? Je l'espère !

lightpad
Faber Castel pencil being sharpened

pencils of a detail from the yokai gathering illustration

Anyway, in this period when men remain hidden at home, I imagine that the yôkai are out. They certainly celebrate, repopulate the forests, gather and plan lots of nonsense. Maybe we'll bump into them when we go out? Maybe they miss us?
***
Quoi qu'il en soit, en cette période où les hommes restent cachés chez eux, j'imagine que les yôkai sont de sortie. Ils font certainement la fête, repeuplent les forets, se rassemblent et préparent plein de mauvais coup. Pour sur qu'ils vont nous tomber dessus quand nous sortirons parce qu'on leur aura manqué, vous ne croyez pas ? 

tools for coloring the illustration

close up on the kappa

signature and stamp at the bottom of the page

I hope you liked these behind-the-scenes images of our illustration. For the enthusiasts, here is the list of equipment used: Faber Castell 8B pencil and Winsor & Newton watercolors on Canson Heritage 300g hot pressed paper.
***
J'espère que ces images des coulisses de notre illustration vous ont plu. Pour les passionnés, la petite liste du matériel utilisé: crayon 8B Faber Castell et aquarelles Winsor & Newton sur papier Canson Héritage 300g grain satiné.

Japanese spirits in a mysterious forest
For those interested, I advise you to listen to this discussion (only in French) organized by the 9ème Art website between Lisef, comics journalist, Cy and Yatuu, two authors and Marion Amirganian, freelance editor. They talk about confinement and its consequences on the world of French comics.
***
Pour ceux que ca intéresse, je vous conseille d'écouter cette discussion (en français) organisée par le site 9ème Art entre Lisef, journaliste BD, Cy et Yatuu, deux autrices et Marion Amirganian, éditrice freelance. Elles y parlent du confinement et de ses conséquences sur le monde de la BD.

You Might Also Like

14 comments

  1. olala ça a toujours l'air si simple et si beau !

    ReplyDelete
  2. Elle est vraiment très très très belle cette illustration ! Si un jour elle est disponible en affiche comme Onibi ou celle de Hayao Miyazaki je veux faire partie des acheteurs !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Voilà un commentaire qui fait très plaisir, merci Lussyole ! Nous avons beaucoup de demande pour cette illustration mais nous ne souhaitons pas en faire un tirage d'art car elle a été vendue à un particulier et nous voulons qu'elle garde son caractère unique. Mais il y en aura d'autres 😊 C'est quand même rigolo de voir que ces drôles de bêtes ont tant de succès, haha !

      Delete
    2. Ha je comprends, tant pis. Mais oui elle est très belle, malgré le fait que certains Yokaï soient farceurs ou pire, il y a ici une ambiance très reposante, ils sont entre eux à s'amuser, se reposer, et c'est comme si on pénétrait dans leur repère secret, qu'ils nous ouvraient leurs portes et donc qu'auprès d'eux ont ne craignait rien.

      Delete
    3. C'est une très belle description de l'ambiance que nous avons essayé de créer, ça fait plaisir !

      Delete
  3. Magnifique ! Est-ce qu'elle va être dispo à l'achat ? Ma chérie serait ravie qu'on accroché ça chez nous, c'est trop trop beau !!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci beaucoup pour ton message, Arnaud. L'oeuvre originale a déjà été achetée, désolés 😉

      Delete
  4. Merci de tout cœur pour cet article, c'est intéressant de suivre le pas à pas d'un dessin ! En cette période c'est d'ailleurs ce qui me fait le plus de bien, admirer de belles peintures ! ��❤️

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci beaucoup pour ton message, Anahita ! C'est un plaisir pour nous de partager notre quotidien de dessinateurs et une façon de rester en contact avec les gens, ce qui est encore plus vrai en ce moment 😉

      Delete
  5. Une kappa, un kitsune...
    pour le reste je donne ma langue au chat

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour Creamy ! Alors le parapluie est un Kasa-obake (littéralement un parapluie fantôme), il n'est pas tellement dangereux mais il grimace beaucoup. Et puis la vieille lanterne Chōchin-obake qui fait un air méchant mais qui semble plutôt fragile avec son armature de papier toute déchirée 😊 On aurait presque envie de les dessiner sous un kotatsu autour d'une bonne tasse de thé...

      Delete
  6. J'adore voir les étapes préparatoires d'un travail jusqu'à sa version finale. Cela n'enlève en rien la magie, au contraire. Et le yôkai parapluie est l'un de ce que je trouve le plus flippant !! Bon, votre version serait presque mimi. Et il y a une intimité douce et tranquille à la scène qui transporte au Japon, sur un versant ombragé d'une montagne. On entends presque l'orage gronder. C'est beau.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Marianne pour ces mots qui ajoutent une part de magie à l'image ! Cette intimité au cœur de l'étrange assemblée, c'est ce que nous recherchions justement.

      Delete

Merci pour vos commentaires !