HIKING AND SKETCHING IN THE BASQUE COUNTRY



In early September, my mother came to visit us with a friend for a weekend in the Basque Country. We took the opportunity to take a break and accompany them on a hike. Of course, we brought our sketchbooks into the picnic bag!
***
Début septembre, ma mère est venue nous voir avec un ami le temps d’un weekend au Pays Basque. On en a profité pour lever un peu le pied et les accompagner en randonnée. Seulement, on ne peut pas s’empêcher d’apporter les carnets à dessins dans le sac à pique-nique!


We took the car, direction "The sources of the Nive". From there we climbed up to the hilly mountains for 3 hours. Those who know the Basque Country a little bit will not be surprised to see how green the grass is despite the end of summer.
***
Nous avons pris la voiture, direction Les sources de la Nive. De là, nous avons grimpé à pied dans les montagnes vallonnées pendant 3 heures. Ceux qui connaissent un peu le Pays Basque ne seront pas surpris de voir à quel point l’herbe est verdoyante bien que ce soit la fin de l’été.





At 1 pm, we reach our goal: Harpea Cave. It is a very small triangular hole surmounted by massive rocks revealing numerous geological layers. It's a wonderful reward for the eyes and we decide to have lunch here. While the others take a nap, Olivier and I take out our tools and quickly sketch the natural monument.
***
A 13h, nous atteignons notre objectif: la grotte d'Harpéa. C’est un tout petit trou triangulaire surmonté d’une couche de roche massive dévoilant un feuilleté de couches géologiques. C’est une magnifique récompense pour les yeux et nous décidons de manger ici. Pendant que les autres font une petite sieste, Olivier et moi sortons notre matériel et esquissons rapidement le monument naturel.





On the way back, we take a path that leads us to the very sources of the Nive, one of the great rivers of the region of the Basque Country. Water springs mossy stones in small waterfalls in the heart of a magnificent undergrowth.
***
Au retour, nous prenons un chemin qui nous mène aux sources même de la Nive, un des grand fleuves de la région du Pays Basque. L’eau jaillit des pierres moussues en petites cascades au cœur d’un magnifique sous-bois.



Exhausted by these 6 hours of walking, we put our luggage in a beautiful Basque farm that welcomes pilgrims (we are on the road to St-Jacques de Compostela). Olivier makes a sketch from the balcony while we finish taking our shower. In the evening, we go down to the pretty town of St-Jean-Pied-de-Porc to eat chipirons (calamari) and cod, two Basque specialties.
***
Fatigués par ces quelques 6h de marche, nous posons nos bagages dans une belle ferme Basque qui accueille des pèlerins (nous sommes sur la route de St-Jaques de Compostelle). Olivier fait un croquis depuis le balcon pendant que nous finissons de prendre notre douche. Le soir tombant, nous descendons dans la jolie ville de St-Jean-Pied-de-Porc pour manger des chipirons (calamars) et de la morue, deux spécialités basques.





In the early morning, we are awakened by the first rays of sun that pass over the mountain and to our surprise, we discover that a beautiful sea of ​​clouds extends to our feet. We decide to enjoy it as long as possible by having our breakfast without hurry.
***
Au petit matin, nous sommes réveillés par les premier rayons de soleil qui passent par dessus la montagne et à notre grande surprise, nous découvrons qu’une superbe mer de nuages s’étend à nos pieds. Nous décidons d’en profiter le plus longuement possible en prenant notre petit déjeuner sans nous presser.





On the way back, we stop in the cute little town of Espelette. While my mother and her friend are shopping for the picnic, we make a last little sketch. We visit the famous chocolate factory of Antton where my mother buys us ganaches with pepper. Chocolate and pepper are two great specialties here and we love their association. These small ganaches are a pure delight!
***
Sur la route du retour, nous faisons halte dans la mignonne petite ville d’Espelette. Pendant que ma mère et son ami font des emplettes pour le pique-nique, nous faisons un dernier petit croquis. Nous visitons la chocolaterie réputée d’Antton où ma mère nous achète des ganaches au piment. Le chocolat et le piment sont deux grandes spécialités d’ici et nous adorons leur association. Ces petites ganaches à laisser fondre sur la langue sont un pur délice !





Finally, we find a nice point of view by the sea to eat, close to home, in Bidart. On the menu, only good things: good bread, quality ham, pickled peppers, Espelette pepper sheep cheese, cod-stuffed peppers and Basque cake for dessert!
***
Pour terminer, nous trouvons un joli point de vue en bord de mer pour manger, tout près de chez nous, à Bidart. Au menu, que des bonnes choses: du bon pain, du jambon cru de qualité, des petits piments marinés, du fromage de brebis au piment d’Espelette, des (poivrons farcis à la morue) et du gâteau Basque en dessert !



We have already lived 4 years in the Basque Country: one year in St-Jean-de-Luz and 3 years in Bidart. It is a region that reminds us of the Lord of the Rings' landscapes, we can't get tired of them!
***
Nous avons déjà vécu 4 années au Pays-Basque : un an à St-Jean-de-Luz et 3 ans à Bidart. C’est une région qui rappelle les paysages du Seigneur des Anneaux, on ne s’en lasse pas!


You Might Also Like

6 comments

  1. Vos photos sont vraiment belles, et la mer de nuage c'est très impressionnant rien qu'en photo, alors en vrai, ça doit être quelque chose !

    Et les pages du carnet ("intime", de bord, de vie, ou quelque soit le nom donné) de Cécile, illustrées, c'est adorable. Il est toujours aussi bien décoré et illustré ? Ça doit être tellement agréable de se replonger dedans pour se remémorer des souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hooo ! Merci pour ce gentil commentaire ! Oui, je tiens ces carnets depuis des années, dès que nous faisons quelque chose dont j'aimerais me souvenir. C'est surtout pour me rappeler que si je dessine, c'est avant tout pour moi-même.

      Supprimer
  2. Ohlala, ça c'est des vacances comme on aimerait en vivre plus souvent (mais j'y ai goûté pendant quelques minutes par procuration, c'est déjà pas si mal :D). Le coin a l'air splendide.
    Comme Lussyole, je trouve les pages du petit carnet intime très inspirantes. C'est vraiment un chouette format pour raconter des petits bouts de quotidien, on en lirait volontiers plus !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Point trop n'en faut, sinon ça ne serait plus très intime. Par contre si je peux me permettre, si toute fois ce n'est pas déjà connu, sur IndieMag (.fr) l'Atelier Sentô ont à ce jour 44 articles pour parler de la création de leur jeu "The Coral Cave" et ce genre de petites illustrations sont présentes [je ne mets pas de lien, mais sur le site, onglet Articles puis Création de jeux, et en allant sur l'un des articles est présent sur le côté droit le sommaire avec tous les articles].

      Pour ma part je ne pensais pas qu'en dehors ces petites illustrations étaient utilisées de manière plus privées, et je trouve ça vraiment cool et l'idée est vraiment bonne pour qui sait faire autre chose que des personnages bâton haha.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Gabriel pour ton message. C'est vrai que le cadre ici est splendide et on se croirait en vacances dès qu'il fait beau. Pas besoin d'aller loin pour être en pleine montagne, en forêt ou au bord de la mer.
      Je m'amuse bien avec ce petit carnet. Transformer nos personnes en personnages de BD, c'est un peu le rêve de tout dessinateur: avoir l'impression de vivre des aventures de personnage de BD !

      Supprimer
  3. Et merci Lussyole pour la petite pub pour nos articles Indiemag !

    RépondreSupprimer